BlasonSites historiques Grimaldi de Monaco
Derniers ajouts sur ce site

Journées du patrimoine 2021

Retrouvez les programmes des animations en lien avec l'histoire des Grimaldi de Monaco

Baux-de-Provence

Pour cette nouvelle édition des journées du patrimoine, découvrez les Baux autrement et, à travers 4 visites guidées organisées durant le week-end.

- Visite guidée découverte du village : samedi et dimanche à 11h

- Visite sur les pas des Grimaldi, Princes de Monaco : samedi et dimanche à 15h

Visites gratuites, sur réservation et limitées à 30 personnes

Informations et réservation : Office de tourisme des Baux-de-Provence
Tél : +33 (0)4 90 54 34 39
Mél : tourisme@lesbauxdeprovence.com

Le pass sanitaire ainsi que le port du masque sont obligatoires.

Jardin Jardin Prince Rainier Monaco

Thiery

thiery

Plus d'informations dans l'affiche du programme.

Percy-en-Normandie

percy-en-normandie

Plus d'informations dans l'affiche du programme.

Cagnes-Sur-Mer

- Visite du Haut de Cagnes
Partez à la découverte de Cagnes, de ses ruelles et de ses monuments !
Samedi et dimanche à 10h, rendez-vous devant l'entrée du Château-musée Grimaldi

- Visite du château-musée
Découvrez l'histoire du bâtiment, son architecture et les trésors qu'il abrite !
Samedi et dimanche à 11h

- Visite découverte « A la découverte de l'univers d’Anthony Mirial »
Cette année le château-musée Grimaldi accueille la biennale de l'Union méditerranéenne d'art moderne qui a choisi pour cette édition le riche et vaste thème du moi...Qu'en disent les artistes contemporains ? Vous le découvrirez au cours de cette visite qui fera la part belle au photographe Anthony Mirial.
Samedi et dimanche à 14h et 16h

Renseignements: 04 89 22 40 74

Château Musée Vue extérieure des coursives du Château-Musée Grimaldi. Ville de Cagnes-sur-Mer

Duras

duras

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine 2021, le Château de Duras souhaite faire connaître au public le lien historique qui unit Duras à la Famille Grimaldi.

A côté des animations médiévales proposées par la troupe La Mesnie de Barbazan : campement médiéval, démonstrations de maniement des armes et animations autour des arts de la table (samedi de 14h à 18h et dimanche de 10h à 18h), les visiteurs seront invités à découvrir le lien entre Duras et la principauté de Monaco à travers un support de médiation conçu pour l'occasion.

Découvrez le programme

Chilly-Mazarin

Rendez-vous incontournable des amoureux du Patrimoine et des amateurs d’Histoire, les Journées du Patrimoine cette année à Chilly-Mazarin mettent à l’honneur un édifice mythique construit et habité par des aïeux des Grimaldi de Monaco, l'ancien château de Chilly, aujourd'hui disparu, édifié à partir de 1627 par Antoine Ruzé d'Effiat, marquis de Chilly.

On découvrira cette fastueuse demeure et son histoire à travers ses vestiges dans la ville (regards, douves, monument de fondation…), mais aussi par des documents sortis exceptionnellement des Archives communales (gravures, manuscrits…) et par la présentation d'une maquette inédite de restitution de ce somptueux palais qui vit passer tous les rois de France depuis Louis XIII, et pour lequel le cardinal de Mazarin « avouait n'avoir jamais rien vu de plus beau en toute l'Italie, ni en quelque lieu qu'il ait été ».

-Les visites guidées sont gratuites et ouvertes à tous (bonne condition physique nécessaire et tenue adaptée à la marche), au choix le samedi 18 ou le dimanche 19 septembre, de 10h à 12h, ou de 16h à 18h.

La réservation préalable est obligatoire au 01 69 10 37 77 ou à culture@ville-chilly-mazarin.fr

Vue du château de Chilly côté jardin par Mérian, circa 1660

Vue du château de Chilly (côté jardin) par Mérian, circa 1660

Menton

duras

La ville de Menton met à l'honneur le Palais de Carnolès, ancienne résidence d'été des princes de Monaco, dont les extérieurs ont été entièrement restaurés.

Rendez-vous Samedi 18 septembre 2021 à 15 heures.

Réservez votre visite auprès du service du patrimoine: 04 89 81 52 70

Découvrez le programme

Buis-les-Baronnies

Samedi 18 septembre (9h-12h /14h30-18h) - Office de Tourisme - Visitez l'exposition "Les Pierres parlent"

Cette exposition met en scène l’histoire des monuments remarquables de la ville du Buis encore visibles dans notre paysage quotidien.
Elle présente également un roll-up sur la relation historique entre la Principauté de Monaco et celle de Buis les Baronnies.

Le bourg a connu les crises du temps : peste, passage de troupes, guerres de Religion, Révolution. Mais, il a également vécu de riches moments : installation des Mévouillon, des Dominicains, des Ursulines, création d’un canal porteur de vie et de richesses dès le 13e siècle, etc.

De nos jours, que reste-t-il de cette histoire, au-delà de ses archives ?
Les Pierres témoignent de l’évolution de la communauté. Les éléments d’architecture encore visibles évoquent les bouleversements vécus par la cité et l’empreinte des institutions qui y ont contribuées :
- église, couvents, et chapelles évoquent le rôle du spirituel 
- château des Mévouillon, tours, et rempart celui du militaire
- fontaines, rues, ponts et maisons, celui du laïc

Cette exposition prêtée par le service des archives municipales se déroule dans les locaux de l’office de Tourisme à Buis-les-Baronnies du 07 septembre au 03 octobre 2021, aux horaires d’ouverture de l’office de Tourisme soit tous les jours de 9h à 12h et de 14h30 à 18h (sauf les dimanches)

Affiche expositionVoir le détail de l'affiche

Cherré-Au

duras

Samedi 18 septembre de 14h à 18h

Animations et visites des extérieurs du Domaine du Haut-Buisson: venez découvrir les liens qui unissent la commune de Cherre à la Famille Grimaldi

Programme

Torigny-les-Villes

Torigny-les-Villes vous invite à découvrir le château des Matignon, qui fut propriété de la Famille Grimaldi.

Le site actuel du château n’est pas celui occupé par les premières installations. Ces dernières ont été localisées sur l’actuelle commune de Saint Amand, au lieu-dit « le Vieux Torigni ».

Probablement au 8ème siècle, le site est déplacé vers un espace mieux défendable en cas d’attaque extérieure. C’est l’origine du premier édifice fortifié à cet endroit : des palissades de bois dressées sur une levée de terre et une ou deux tours en bois, elles aussi.

Au début du 11ème siècle, le premier baron de Torigni connu avec certitude, Aymon le Dentu, a sans doute renforcé l’édifice. Mais c’est son fils, Robert Fitz Aymon, compagnon du Duc Guillaume à Hastings et nommé à cette occasion comte de Gloucester, qui fait construire à la place une forteresse de style anglo-normand. Le chroniqueur Robert de Torigny nous en donne une rapide description : un puissant château fort, avec de hautes tours et des remparts très solides, cerné de fossés taillés dans la roche et entouré de grands étangs qui rendent la forteresse inattaquable. Les constructions équivalentes en France ou en Angleterre permettent d’imaginer une enceinte en pierres d’environ 70m par 70m, avec des tours carrées aux angles et un immense donjon de 25m de haut.

Du milieu du 11ème au milieu du 16ème siècle, le château évolue peu : en 1580, le Maréchal comte de Torigny, Jacques II, confie à François GABRIEL et Jacques du CERCEAU, deux des plus grands « architectes » du temps, la construction d’un château résidentiel sur les fondations du château médiéval. Le gros des travaux est terminé en 1590, mais le dernier pavillon (mairie actuelle) est édifié entre 1692 et 1695.

La plan d’origine était sans doute la reprise du plan médiéval : les plans et relevés conservés dans la collection Gaignières à la BNF (avant 1692) sont très précis et permettent d’avoir une vision exacte du château à l’époque de sa plus grande splendeur. La maquette au 1/100è réalisée en 2021 à partir de ces documents restitue le château de cette époque.

En 1715, par le mariage de Jacques IV avec Louise-Hippolyte GRIMALDI, la baronnie de Torigny passe dans les terres de la famille régnante de Monaco : le prince Albert II est toujours baron de Torigny.

Vendu comme bien national en 1805 à la demande des héritiers de la famille GOUYON- MATIGNON-GRIMALDI, le château fut déconstruit et les matériaux revendus aux particuliers. En 1817, le maire de Torigny fit racheter par la municipalité de qui restait de l’édifice (le corps de bâtiments abritant les galeries et le pavillon de 1692). En 1840, la municipalité fit construire le pavillon de gauche.

Le 12 juin 1944, le château fut touché par les bombardements du carrefour central et un violent incendie détruisit intégralement l’intérieur du bâtiment ne laissant debout que la carcasse. Les travaux de reconstruction débutèrent en 1957.

Affiche du programmeVoir le détail du programme